Entre 2 Pôles
Portraits de passionnés

Entrevue mielleuse avec Rikomiel

À Lagrave, on retrouve Éric Viguier, originaire du Tarn et apiculteur depuis ses 20 ans. Il a récupéré les ruches abandonnées de son grand-père avec sa compagne pour produire les miels Rikomiel, “riko” en espagnol signifie délicieux : dégustez-les, vous ne direz sûrement pas le contraire !

Bien plus qu’une histoire de terroir

Installées sur des terres agricoles tarnaises, les ruches de Rikomiel sont depuis peu en agriculture biologique. En tant que véritables experts des abeilles mellifères, Éric et sa compagne se sont constitués un véritable élevage leur permettant de produire du miel de mars à septembre. Ils transhument leurs ruches entre le Tarn et la Gironde pour produire des miels purs et d'exception, tels que le miel d'Acacia, de Bruyère et de Châtaignier.

Historiquement nous sommes la région qui faisait le plus de miel il y 20 ans. Maintenant c’est le nord et nord-est qui battent des records de production. Sûrement en lien avec les changements climatiques.

Image
Eric et Valérie, apiculteurs

Travailler avec les abeilles signifie être en contact avec la nature, voir ces petites bêtes évoluer, les ruches se développer, identifier la reine, tous ces moments rythment le quotidien de ce couple d'apiculteurs tarnais.

Notre production est très dépendante des aléas climatiques. Le cycle de fabrication du miel évolue au fil des saisons, on commence par faire un miel de printemps que l’on récolte fin avril lorsqu’il y a toute la flore printanière puis on transhume les abeilles la nuit sur la vallée du Tarn pour faire le miel de châtaigniers. Au niveau du nourrissage, on fait des essaims qu’il faut accompagner. Les traitements sont bio et leur composition change, on fait le sucre nous-mêmes par exemple.

À une fleur près… 

Avec son nectar, son odeur, sa couleur, sa forme, la fleur attire les butineurs… Elle se remplit de pollen qui en est sa semence. Les abeilles jouent alors un rôle fondamental puisqu'elles diffusent le pollen sur les autres plantes. Permettant de créer des graines, le pollen est l’appareil reproducteur du végétal : indispensable à la fabrication du miel.

Entre 2 Pôles
Rikomiel

Et pourquoi pas se délecter sur place ?

Bien qu’on retrouve leurs miels dans plusieurs magasins de producteurs tarnais comme au Verger de Foncoussières à Rabastens ou au EsPolitAquo à Lisle-sur-Tarn, se rendre sur place offre une toute autre perspective. On visite l’exploitation les sens en éveil, prêts à déguster les six variétés de miel en conservation BIO : bruyère, châtaignier, forêt, fleurs sauvages, d'été et de printemps. Sur place, le couple nous proposent également des produits transformés à base de miel comme des pâtes à tartiner, fruits secs, caramel beurre salé, pain d’épices, biscuits,… de quoi satisfaire les envies gourmandes des becs sucrés. 

À tester chez Rikomiel

> Visite de l’exploitation 
> Dégustation de différentes variétés de miel en conversion BIO : bruyère, châtaignier, forêt, fleurs sauvages, d'été et de printemps.
> Découverte des produits transformés à base de miel : pâtes à tartiner, fruits secs, caramel beurre salé, pain d'épices, biscuits...

Rencontre avec Eric et Valérie, apiculteurs

Entre 2 Pôles
lire la video

Aller + loin